Photos

Photographer's Note

Cet endroit se trouve près de l'extrémité sud de la piste de Nuku a taha (nom inventé à ma connaissance par l'ancien évêque Mgr. le Cleac'h). Un morceau de planèze a résisté à l'érosion marine et se trouve même séparé par un col du reste de l'île. J'ai mis toutes ces années à remarquer qu'un cairn avait été construit là. Sans doute les ouvriers qui ont participé à la construction de la piste...
Dans cette partie de Nuku Hiva, la côte accore n'a pas le "trottoir" habituel aux Marquises, j'en reparlerai. On voit bien les différentes couches de lave de la falaise qui correspondent aux éruptions successives, qui déposaient régulièrement une ou plusieurs couches de basaltes et se finissaient par une couche de Tuff rouge beaucoup plus tendre. (à moins que ce soit dans l'ordre inverse ?)
La végétation est caractéristique avec ces touffes de graminées, qui sont de l'espèce Leptochloa xerophila (anciennement Eragrostis x.). Cette plante qui ne se retrouve actuellement que dans les endroits protégés (ici en fait par la clôture de l'aérodrome) devait recouvrir, avec Aristida subspicata, toutes les falaises avant l'introduction des ruminants et des chevaux.
Pour finir cette note, un peu de linguistique : le mot "motu" est caractéristique des langues polynésiennes et se retrouve dans tout le Pacifique maori (N.B. sous la forme "Moku" à Hawaii). Il est même passé dans le vocabulaire géographique international dans lequel il désigne spécifiquement les îlots sur les récifs barrières.
La traduction de "motu" est habituellement île ou îlot en français et pareillement island ou islet en anglais mais cet endroit qui s'appelle Motu Omei nous donne à réfléchir. En effet c'est clairement une presqu'île et encore...
En réalité, pour traduire un mot polynésien, on doit se rappeler que ces langues sans flexions ont très peu de mots (même s'il est politiquement correct de ne pas en parler). Par conséquent, chaque mot embrasse souvent un domaine très vaste, en fait tout le champ lexical ! Si en français nous avons île, ilot, isolé, isolant, isolateur, îlien, archipel, avec chacun leurs diverses acceptions, en marquisien ou tahitien le mot motu est seul dans sa famille... Par ailleurs, en regardant dans la liste des mots proto-polynésiens, j'ai trouvé que *motu se voyait attribuer le sens de "séparé". C'est bien comme ça qu'il faut l'interpréter encore aujourd'hui à mon avis : c'est donc "le séparé Omei" que vous voyez sur cette photo et non "l'île Omei" ce qui n'aurait aucun sens.

Sterne, capthaddock has marked this note useful

Photo Information
  • Copyright: stephane JOURDAN (motunono) Silver Note Writer [C: 2 W: 0 N: 24] (76)
  • Genre: Places
  • Medium: Color
  • Date Taken: 1986-00-00
  • Categories: Nature
  • Photo Version: Original Version
  • Date Submitted: 2005-06-21 17:46
Viewed: 2111
Points: 4
Discussions
Additional Photos by stephane JOURDAN (motunono) Silver Note Writer [C: 2 W: 0 N: 24] (76)
View More Pictures
explore TREKEARTH