Photos

Photographer's Note

De retour après quelques jours de vacances en Bourgogne, je vous propose de (re)découvrir cette région à travers mes photos.

Première étape de ce court séjour: Dijon, la capitale du Duché de Bourgogne...Nous avons également visité Beaune et ses célèbres hospices ainsi que Vézelay et sa non moins célèbre basilique. Mais ça, ce sera pour plus tard...

Restons d'abord à Dijon. Cette photo montre la place François Rude, sympathique place piétonne au centre de laquelle trône la statue du Bareuzai (hommage aux "bas rosés" qui foulaient le raisin). Vu les conditions hivernales durant notre séjour, la fontaine n'était malheureusement pas en marche...

Plus d'infos sur Dijon ci-dessous.

"On ne peut parler de véritable cité avant l'époque gallo-romaine. Située entre plateaux cultivés et plaine marécageuse de la Saône, Divio tirerait son nom d'un lieu sacré au confluent de l'Ouche et du Suzon - probablement à l'emplacement de l'actuelle cathédrale Saint-Bénigne.

Essentiellement lieu de transit de marchandises, la cité se développe peu et s'entoure de remparts au IIIe siècle. Elle est relativement épargnée par les invasions barbares, sarrasines (VIIIe siècle) puis normandes (IXe siècle).

Dijon est connue au Moyen Âge comme la "cité aux cent clochers", mais surtout en tant que capitale du Duché de Bourgogne. Elle sera capitale d'un État à compter de 1384 et pour près d'un siècle. Louis XI ramènera ce duché sous l'emprise de la couronne et fera construire à Dijon un château (actuelle place Grangier), plus tard prison.

La ville connaît sous l'Ancien Régime une activité commerciale croissante liée notamment à l'activité viticole, et accueille en 1722 une université de droit. Celle-ci sera progressivement complétée par d'autres disciplines jusqu'à la Révolution française.

L'exploitation du charbon et du fer au Creusot, l'achèvement du Canal de Bourgogne en 1833 et l'ouverture de voies ferrées vers Paris et Lyon en 1844 confirmeront l'importance de la ville comme lieu de transit ; rôle encore renforcé par l'établissement d'une des premières bases aériennes de l'Armée de l'air dans sa banlieue, à la veille de la Première Guerre mondiale.

Bombardée puis occupée en 1940 par l'Armée allemande du IIIe Reich, Dijon sera libérée par les troupes françaises le 11 septembre 1944." (source: wikipedia)

Photo Information
Viewed: 4160
Points: 30
Discussions
Additional Photos by Christophe Baumans (rhizomes) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 2126 W: 117 N: 2830] (15343)
  • Provence-Alpes-Cote-dAzur photo
    #
  • Basse-Normandie photo
    #
  • Basse-Normandie photo
    #
View More Pictures
explore TREKEARTH