Photos

Photographer's Note

Avant Badminton House, il y avait le poona. Avant le poona, il y avait le "jeu de volant". Avant cela, le jeu de raquette, et encore avant le Ti Jian Zi. Remonter l'historique de ce que l'on appelle aujourd'hui le badminton n'est pas une tâche facile.

Déjà au Vème siècle avant JC, les Chinois pratiquaient le Ti Jian Zi, un jeu qui consistait à se renvoyer un volant avec les pieds. Le volant existait déjà, mais il n'est pas certain que ce soit celui qui ait mené au jeu de volant cinq siècles plus tard en Chine, au Japon, en Inde et en Grèce. Les raquettes étaient des versions primitives des raquettes actuelles. Au XVIIe siècle, le jeu de raquette est devenu populaire chez les enfants. Ce jeu est rapidement devenu un passe-temps très apprécié de la noblesse et des classes oisives dans de nombreux pays européens, devenant ce que l'on a appelé le "jeu de volant" sur le Continent.

En France, on trouve trace de ce jeu dans des gravures de la fin du 17ème. siècle et dans un tableau de Chardin datant de 1741. Jeu de cours pendant des années, il devint peu à peu très populaire, avec un nom différent selon les provinces; "Grièche" en Anjou car garni des plumes de la Pie-Grièche, "Picandeau" dans le Lyonnais parce que les plumes étaient alternées noires et blanches, le plus souvent "Coquantin" car le volant était garni de plume de coq.

En Inde, un jeu proche du badminton moderne, le poona, a commencé à évoluer à partir du milieu du XIXe siècle. Pendant que les officiers de l'armée britannique en poste là-bas apprenaient à y jouer, le Duc de Beaufort l'introduisait auprès de la cour à Badminton House, sa propriété de campagne du Gloucestershire, en Angleterre. Quatre ans plus tard, le Club de badminton de Bath était constitué, et une nouvelle version de ce jeu était mise au point, jetant les bases des règles actuelles.

Il y a encore un siècle , le badminton passait pour un jeu de plage ou un sport de "fillette". Malheur aux hommes qui le pratiquait, leur virilité devait être bien défaillante. Il aura fallu que la France se tourne vers l'étranger, notamment les pays de l'Europe du Nord et d'Asie où le Badminton est presque le sport national, pour qu'il sorte de son cocon et connaisse chez nous une croissance exponentielle. En 10 ans le nombre de pratiquant a augmenté de 584%!!!

Enfin le badminton cumule autant d'atouts ludiques qu'économiques. Accessible à tous les niveaux en raison de sa rapidité d'apprentissage des gestes élémentaires, à tous les âges et à tous les sexes, il nécessite peu de place, peu d'argent, peu de matériel. Qui plus est il développe chez ses pratiquants une panoplie de qualités; l'adresse, la vivacité, les capacités athlétiques, l'intelligence tactique, la solidité mentale.

Le badminton a été un sport de démonstration aux Jeux Olympiques de 1972, à Munich. Il a été sport olympique pour la première fois en 1992, à Barcelone. Femmes et hommes s'affrontent lors des Jeux Olympiques au cours d'épreuves de simples et de doubles; cette discipline est dominée par l'Indonésie, la Chine et la Corée.

Photographié en mode Kalashnikov et AI servo (merci Pixelterror)

Photo Information
Viewed: 1386
Points: 50
Discussions
Additional Photos by Herve Roulben (maltese) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 3034 W: 297 N: 4338] (22643)
View More Pictures
explore TREKEARTH