Photos

Photographer's Note

Niché dans la superbe vallée du Sioulot, au sud de la Chaîne des Puys, Orcival est un ravissant village de montagne dévoilant ses habitations sur fond d'andésite et de lauzes, mais surtout sa basilique romane, perle des Monts Dore.

NB : sur la photo, l’occultation partielle des vitraux n’est pas de mon fait, mais résulte des travaux de réfection du chevet à l’extérieur.

En WS : une vue générale de la basilique excluant malheureusement le chevet non visible en raison des travaux.
La basilique Notre-Dame d'Orcival est un des joyaux de l'art roman auvergnat, avec la basilique Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, l'église Saint-Austremoine à Issoire, l'église de Saint-Nectaire, celle de Saint-Saturnin et la basilique Saint-Julien à Brioude. Elle est classée monument historique depuis 1840.
Cette église romane, élevée au rang de basilique en 1894 par le pape Léon XIII, a été construite par les moines de la Chaise-Dieu au début XIIe siècle, vraisemblablement financés par Guillaume VII, comte d'Auvergne.
Elle a été terminée en 1166. On pense qu'elle a sans doute été construite en une seule campagne, au vu de l'homogénéité de son architecture.
La basilique Notre-Dame.
Les caractéristiques architecturales et décoratives de la basilique d'Orcival sont comparables à celles des autres églises majeures de Basse-Auvergne. Avec son chevet aux proportions élégantes, nettement hiérarchisé, sa crypte archaïque, inspirée de la souterraine de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Clermont et sa nef aux chapiteaux richement décorés, la basilique d'Orcival est en revanche l'une des rares églises d'Auvergne à avoir conservé sa tour de clocher d'origine.
A l’intérieur c’est une véritable marche vers la lumière qui est proposée depuis le narthex plus bas et plus sombre jusqu’au choeur très lumineux en avançant dans la nef dans lequel l’éclairage est progressif (1 vitrail au Narthex, 7 dans la Nef, 16 au Transept, 22 dans le Choeur). L’orientation vers l’Est (soleil levant) traduit la foi au Christ qui vient nous éclairer, particulièrement dans l’Eucharistie, centre de la vie chrétienne.

A remarquer l’importance du choeur et du déambulatoire.

La décoration des chapiteaux est essentiellement à feuillages avec quelques oiseaux et animaux bizarres. Un seul est historié. Il se trouve à l’entrée, vers la porte Saint Jean (la grande porte) LE FOL DIVES (c’est ce qui y est inscrit) : " le riche insensé ". N’est-ce pas une invitation à savoir choisir entre Dieu et l’argent ?

Dans le choeur, la Vierge d’Orcival trône en tenant le Fils de Dieu (ce n’est pas un enfant) sans que ses mains le touchent. Elle est le Trône de la Sagesse. A noter que le 15 août (La basilique est dédiée à Notre Dame en son Assomption) un rayon de soleil tombe à midi (heure solaire) exactement sur la statue de Marie.

afshinazizi, jhm has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 2461
Points: 12
Discussions
  • None
Additional Photos by cedric DEVARENNE (DINOZOR) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 676 W: 59 N: 2862] (16082)
View More Pictures
explore TREKEARTH