Photos

Photographer's Note

À fréquence régulière, le pont de Québec apparaît dans TE. Il est de plus en plus phorographié sous tous ses angles. Régulièrement, il est aussi l’objet d’une polémique, à savoir qui va ou ne va pas le repeinturer.

Pendant ce temps il suscite de plus en plus l’intérêt des photographes qui savent très bien que les effets rouillés font des sujets de choix au coucher du soleil ou à son lever.

Pour ne pas être laissé pour compte, je vous souments une image dans son état intermédiaire avant qu’il ne soit repeint ou avant qu’il ne soit rouillé davantage.

On se rappellera que la travée centrale a été fixée définitivement le 19 septembre 1917. Cinq rapports d’ingénierie ont été requis avant que ne débute les travaux le 2 octobre 1900. Ce sont Serrel (1852), A. L. Light (1884), Hoare (1899), Bonnin et Eiffel.

Le pont s’est écroulé une première fois le 29 août 1907; La Commission d’enquête conclut à une conception défectueuse, à des erreurs de jugement, à un défaut ordinaire de la science et enfin à un désir d’économiser…(tiens tiens!!1).

Le pont s’est écoulé une deuxième fois (travée centrale) le 11 septembre 1916. Le Commission d’enquête chargée de trouver un coupable a conclu cette fois à un bris d’une pièce de métal utilisée lors du levage de la travée centrale. ( Source : J. P. Forest, La Compagnie de Chemin de fer Québec Central, pp. 83-106; 1991, ISBN 2-9800652-3-4)

Pour les nouveaux-venus, j'ai placé dans le Workshop une vue générale du pont de Québec à partir de la rive est de la Rivière Chaudière, à son embouchure en aval du pont de Québec.

Motrem, LEA, gelor, Djipi, pierrefonds has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 2809
Points: 8
Discussions
  • None
Additional Photos by Jean Pierre Forest (FORJP001) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 598 W: 80 N: 913] (3819)
View More Pictures
explore TREKEARTH