Photos

Photographer's Note

Casa Batlo
Connue à Barcelone sous le nom de Casa de los huesos (Maison des os), elle doit en effet son nom à son architecture très originale : les balcons ressemblent à des fragments de crâne avec les ouvertures pour les yeux et le nez, les colonnes de la tribune du premier étage ont la forme d'os humains et de nombreux autres détails de la façade peuvent faire penser à un squelette.

Par une autre interpretation, les balcons ressemblent à des masques vénitiens. La façade, ondulée et composée d'une mosaïque de verre et céramique, donne sous l'effet du soleil l'impression d'être en mouvement, et d'onduler comme des vagues. Les colonnes vers le bas de l'édifice rappellent des troncs d'arbre. Ce que donne à la maison un aspect beaucoup plus magique et féerique.

D'une manière générale, la maison présente sur sa façade polychrome et ondulante une allégorie de saint Georges tuant le dragon. Le toit fait penser au dos arqué d'un dragon et les tuiles en céramique qui le recouvrent à ses écailles (à l'interieur d'ailleurs il y a un escalier en bois qui rappelle étrangement une colonne vertébrale, qui pourrait appartenir au supposé dragon). L'immeuble est surmonté d'une tour avec la croix de quatre bras typique de Gaudí.

Casa Batlo.

Known in Barcelona under the name of los huesos (House of the bones) Put, it indeed owes its name with its very original architecture: the balconies resemble cranium fragments with the openings for the eyes and the nose, the columns of the platform of the first stage has the shape of human bones and of many other details of the frontage can make think of a skeleton. By another interpretation, the balconies resemble Venetian masks.
The frontage, corrugated and made up of a mosaic of glass and ceramics, gives under the effect of the sun the impression to be moving, and to undulate like waves.
The columns to the bottom of the building point out tree trunks. What gives to the house an aspect much more magic and fairy-like. Generally, the house presents on its polychrome frontage and undulating an allegory of George saint killing the dragon.
The roof makes think of the arched back of a dragon and the ceramics tiles which cover it with its scales (at the interior besides there is a staircase drink some which curiously points out a spinal column, which could belong to supposed dragon).
The building is surmounted by a tower with the typical cross of four arms of Gaudí.

Photo Information
Viewed: 2539
Points: 48
Discussions
Additional Photos by Francine Aubry (faubry) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 3073 W: 341 N: 4531] (35405)
View More Pictures
explore TREKEARTH