Photos

Photographer's Note

Comment traverser la Bourgogne et ne pas faire une halte dans les célèbres Hospices de Beaune.Ces Hospices civils sont des institutions charitables créées en 1443 par Nicolas Rolin, chancelier du Duc de Bourgogne.
La guerre de cent ans n'est pas encore terminée, Beaune souffre de misère et de famine, les "écorcheurs" pillent et ruinent les campagnes. Les trois quarts des habitants de la ville sont sans ressources et les beaunois sont, dans leur grande majorité, déclarés indigents.

Pour racheter leur salut, Nicolas Rolin, chancelier du Duc de Bourgogne Philippe le Bon, et son épouse, Guigone de Salins, décident alors de créer un hôpital pour les pauvres. Ils le dotent d'une rente annuelle grâce à des salines, et de ressources propres, grâce à la vigne.
Le 1er janvier 1452, l'hôpital accueille son premier patient. Dès lors et jusqu’au XXe siècle, les sœurs des Hospices de Beaune prendront soin de nombreux malades dans plusieurs grandes salles. L’Hôtel-Dieu a rapidement acquis une grande renommée auprès des pauvres, mais aussi auprès des nobles et des bourgeois. A travers leurs dons, ceux-ci ont permis d’agrandir et d’embellir l’hôpital par la création de nouvelles salles et l’apport d’œuvres d’art. Ainsi l’Hôtel-Dieu est-il devenu un véritable « Palais pour les Pôvres ». Ses fonctions médicales ont été transférées en 1971 dans un hôpital moderne, à l’exception d’une maison de retraite.

Excellemment conservé, l'Hôtel-Dieu des Hospices est classé au monuments historiques et un des symbôles de cette bâtisse est son toit de tuile émaillées typiques de la Région.

Bonne journée à tous

Nobody has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 437
Points: 6
Discussions
  • None
Additional Photos by Olivier Cantuern (Zolive) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 586 W: 113 N: 634] (5921)
View More Pictures
explore TREKEARTH