Photos

Photographer's Note

Bonsoir,

Si le village de PIOGGIOLA (Pioghjula en corse), le plus haut du Giunssani à environ 850 mètres d’altitude, ne compte qu’une centaine d’habitants, ces derniers se répartissent entre les quatre hameaux de Carchisalti, Tombalacce, Bornolacce (où se trouve la mairie) et Forcili. Voilà peut-être qui explique l’emplacement atypique de l’Eglise Santa Maria Assunta : à la fois à l’écart, et quasiment à équidistance de ces quatre hameaux, pour ne pas créer de polémique et risquer de favoriser certains habitants, au détriment de tous les autres ! En réalité, sont réunis en un même lieu, outre l’église paroissiale, le cimetière, le Monument aux Morts et la Chapelle de la Confrérie San Parteo. Depuis la terrasse aménagée pour construire les édifices, et dont profitent, chaque été, les troupes d’acteurs (professionnels ou amateurs) de l’ARIA (Association des Rencontres Internationales Artistiques, créée et présidée par Robin Renucci), la vue est absolument magnifique sur le Giunssani, le village d’Olmi-Cappella, un peu plus bas, et les vastes étendues recouvertes de châtaigniers et de chênes verts. De l’autre côté, c’est une ligne de crêtes qui se découpe sur le ciel bleu azur, allant du Monte Tolu (1332 m) à la Punta di Acennata (1323 m) et à la pyramide altière du San Parteo (1680 m).

C’est elle qui apparaît à gauche de la photo, dont le premier plan est occupé par la Chapelle de la ConfrérieSan Parteo, évidemment ! Le site de la commune d’Olmi-Cappella nous éclaire sur l'origine de cette confrérie : « Officialisée le 12 mai 1995 à Pioggiola lors de la fête de Saint-Pancrace, la Confrérie San Parteo compte à ce jour [en 2009] 31 confrères. Elle est l’héritière des anciennes Confréries Santa Croce de Pioggiola, Sant’Antone Abbate d’Olmi-Cappella, San Ghjacumu de Vallica et Santa Croce de Mausoleo. Les confrères revêtent le camail grenat signifiant que leur Saint Patron, San Parteo, est un martyr. En effet, en compagnie d’autres chrétiens dont Sainte-Restitude, il a subi le martyr à Calvi au IVème siècle. Fidèles à l’idéal évangélique, les confrères s’efforcent de développer une action caritative continue. Ils contribuent à la restauration et à l’embellissement des édifices religieux. Ils animent les fêtes religieuses des villages, maintiennent et revivifient les traditions de chant sacré propres au Giunssani ».

Depuis l’Eglise Santa Maria Assunta, une procession a lieu chaque dernier dimanche de juillet, jusqu’à Bocca alle Porte (1279 m) : l’été dernier, par le plus grand des hasards, j’ai donc croisé un prêtre et un petit groupe de participants, sur l’un des sentiers bien balisés du Giunssani ! Pour moi, contrairement à eux, la randonnée s’est poursuivie, sur les pentes très raides du San Parteo (1680 m)…

J’ajoute cette photo à mes thèmes consacrés au Giunssani et aux Eglises, chapelles et couvents de Corse.

À suivre…

Sylvain

jlbrthnn, jjcordier has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 1589
Points: 4
Discussions
Additional Photos by Sylvain GUILLAUMON (Zucca) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 287 W: 3 N: 1375] (4674)
View More Pictures
explore TREKEARTH