Photos

Photographer's Note

Les murs de Paris servent souvent de support à un art éphémère mais qui nous parle si on sait le regarder.

Spéciale dédicace...

Les yeux voilés dès la naissance
Vision troublée il manque un sens
Sens de la vie, sens de l’envie
Sens interdit, fin d’un acquis

On est pourvu du don de voir
Mais on ne fait que percevoir
A-t-on appris à regarder
Ou ne fait-on que déformer

Quand tu regardes tu ne vois rien
Celui qui voit regarde en vain
Des ombres, des êtres, des paysages
Tout se résume en des mirages

Certains regards clairs d’innocence
Ou ceux vibrant plein d’insolence
Ces yeux ravis ou insoumis
Nous laissent rêveurs ou étourdis

Regards emplis de désespoir
Ou au contraire criant victoire
Ont le pouvoir de nous charmer
Nous émouvoir, nous poignarder.

La cécité règne en puissance
Un noir profond comme un silence
Transforme le présent en absence
Aveugle jusqu’à l’indécence

Et pourtant…

Tes yeux me donnent la connaissance
Pourquoi tu es, ce que tu penses
Si ton cœur pleure ou bien sourit
Si dans ton bleu je mets la vie

Une étincelle dans ton regard
Dans tout ce bleu, une goutte d’ivoire
Et bien qu’aveugle je peux rêver
Qu’en cet instant tu puisses m’aimer

A quoi me serviraient mes yeux
Si je ne peux pas voir dans ton regard
Ce truc qui brille qui fait espoir
Ce truc que j’aime, qui me fait croire

jhm, lilito, jafadabret, papagolf21, vladic, JCG, Kofman, baclama has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 1246
Points: 34
Discussions
Additional Photos by Bernard Blanchard (Nard) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 391 W: 5 N: 978] (6970)
View More Pictures
explore TREKEARTH