Photos

Photographer's Note

Des PAPARAZZI d’un genre nouveau ont été signalés à Paris le week end dernier, les 3 et 4 juillet 2010.

Nous vous livrons ici une photo prise de deux de ces individus (un ici, vêtu de rouge à gauche, tapi dans l’ombre sur cette prise mais plus visible en WS (malheureusement de dos), oeuvrant en toute discrétion à proximité de la fort belle et élégante « Pyramide du Louvre », baignant insouciante dans la douce lumière bleue déclinante.

L’individu a déclaré « faire prendre des poses de 15 secondes à la Pyramide » !!!!

(Les paparazzi auraient une prédilection pour cette « heure » qu’ils qualifient de « bleue » et pour laquelle ils font des kilomètres afin de la capturer à travers le monde et l’enfermer dans des boitiers).

Ils se seraient ainsi discrètement répandus, durant tout le week end, dans la capitale pour exercer leur coupable industrie : photographier plusieurs sites stars dans leur plus stricte intimité estivale.

Nous tenons de source sûre qu’après avoir mitraillé de pauvres petits poulbots sur la Butte Montmartre, ils se seraient ensuite rendus vers la Tour Eiffel où ils ont été vus entre ses quatre pieds ! Jugez de la position à laquelle ils ont contraint la Dame de Fer qui, cependant, n’aurait même pas déposé plainte, estimant qu’à son age c’était plutôt flatteur !

L’école Militaire au bout du Champs de Mars se tenait sur ses gardes mais ne subit aucun outrage, (avec elle ça rigole pas !) pas plus (par respect sans doute !) que les Invalides où toutefois un individu a réalisé un « panoramique » somme toute assez réussi et pudique.

Le Pont Alexandre III, qui, comme d’hab, s’était fardé pour la circonstance, accueillit ensuite nos paparazzi avec grand plaisir et s’exhiba façon « Chéri t’as vu mes lampadaires …. ! » sans retenue devant leurs objectifs cliquetant frénétiquement.

Le Grand Palais et le Petit d’en face s’étaient barricadés et nos affolés de la grande focale et du déclencheur à tout va, ne tentèrent rien contre eux pas plus d’ailleurs qu’aux abords de la bicoque de Nicolas et Carla, où ils estimèrent, sans doute à raison, qu’ils ne seraient pas les seuls ni le premiers sur le coup !

La Concorde et son Obélisque avec son Pyramidion en or ne les aguichèrent pas vraiment, et c’est d’un pas alerte qu’on les vit, rue Royale, partir vers la Madeleine. Nos paparazzi avaient faim !

C’est après qu’ils se soient restaurés du côté de la Rue Godot de Mauroy (selon les Renseignements Généreux), qu’ils réapparurent bardés de leurs boîtiers Nikon et Canon (et étranges tripodes torsadés pour certains) sur la terrasse de l’Orangerie des Tuileries.

Leur plan était, nous a-t-on dit, d’aller planquer du coté de la bien connue Pyramide du Louvre pour la surprendre lorsque survient la fameuse « heure bleue », heure à laquelle elle ne se tient plus paraît il, et que sa structure brille de mille et un feux ardents.

C’est là que nous avons surpris l’individu en rouge (déjà cité plus haut et montré en WS, et ici en plus sur le second WS,avec une complice), ainsi que les autres qui virevoltaient, face rivée à l’œilleton, pour faire le scoop du moment.

Ils ne furent pas interpellés car nous avons appris qu’il s’agissait d’une rencontre parisienne de plusieurs membres d’une organisation internationale finalement très recommandable, connue sous les initiales de « TE ».

Selon nos renseignements un trek photos était même prévu pour le lendemain Dimanche, commençant par la Défense, une grande archi connue (avec aussi visite chez la bien connue Moretti) et continuant par une incursion dans le Marais avant de se terminer par un Forum des Halles et une virée finale au Palais Royal avant dislocation.

Pour autant que nous avons pu en juger leurs « clichés » n’ont rien d’à priori vraiment provocant ni de déplacé. Ils prétendent contribuer à « la connaissance du monde par la photographie »et ils sont, selon eux, dans cette mission, étroitement surveillés par ce qu’ils appellent des webmasters.

En tout cas celles et ceux que nous avons rencontrés nous ont parus extrêmement sympathiques.

Nous les avons à l’œil et s’il leur prenait l’envie de revenir nous ne manquerions pas de vous en faire part.

eversmile has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 1735
Points: 32
Discussions
Additional Photos by cedric DEVARENNE (DINOZOR) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 680 W: 59 N: 2873] (16136)
View More Pictures
explore TREKEARTH