Photos

Photographer's Note

Émile VERHAEREN (1855-1916)

Le chant de l'eau

Aubes voilées,
Vous étendez en vain,
Dans les vallées,
Vos tissus blêmes,
La rivière,
Sous vos duvets épais, dès le prime matin,
Coule de pierre en pierre
Et murmure quand même.
Si quelquefois, pendant l'été,
Elle tarit sa volupté
D'être sonore et frémissante et fraîche,
C'est que le dur juillet
La hait
Et l'accable et l'assèche

Photo Information
Viewed: 669
Points: 38
Discussions
  • None
Additional Photos by Philippe guillard (papagolf21) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 10766 W: 884 N: 20116] (83436)
View More Pictures
explore TREKEARTH