Photos

Photographer's Note

Rites sans passage.

Ils sont les Fils d’enfances, fils pour les rires et le jeu. Et pourtant, je connais leurs fronts, soucieux déjà, et ces portes aux formes étranges, déniant d’entrer. Ils voient aussi que les vies sont arides, bien que l’on parle de soleil, et des eaux puissantes, et de vents — et d’une existence, pour eux, mesurée d’aucune heure, et que nul devoir ne restreint, ni qu’aucun savoir n’entrave. Mais devant le grillage refermé de serrures, ils sont fils d’une liberté, tel un esclavage.[Denys Gagnon]

Nobody has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 4651
Points: 0
Discussions
  • None
Additional Photos by Rodrigo Pino (pinoteka) (2)
View More Pictures
explore TREKEARTH