Photos

Photographer's Note

Il y a 8 ans (exactement) à Nagoya.
Osu Kannon sous la pluie. Si longtemps déjà...
Souvenirs, souvenirs...
Plus Wikipedia pour savoir en peu plus sur le temple Osu Kannon.

Wikipédia d'abord en français et ensuite en anglais.

Le Ōsu Kannon (大須観音) est un temple de la secte Shingon situé dans la ville d'Ōsu à Nagoya au Japon. Il fait partie de la route des trente-trois Kannon d'Owari dont il est d'ailleurs la première étape.
Le nom officiel du temple est Kitanosan Shinpuku-ji Hōshō-in, mais il est connu sous le nom plus populaire de Ōsu Kannon.
Le temple est construit vers l'année 1333 à Ōsu-gō, village de Nagaoka dans la province d'Owari, dans ce qui est de nos jours la ville de Hashima dans la préfecture de Gifu. La construction est parrainée par l'empereur Go-Daigo, qui nommé Shōnin Nōshin comme premier prêtre en chef. Nōshin a en rêve une vision d'Avalokitesvara, le Bouddha de la Compassion, connu en japonais sous le nom de Kannon. D'où le nom Ōsu Kannon(de Ōsu-gō). En raison des inondations répétées, le temple a été déplacé à son emplacement actuel en 1612 par Tokugawa Ieyasu. Dans les années 1820, de grandes parties du temple ont été détruites par le feu, mais il est reconstruit dans les années 1970. La salle principale a une très grande lanterne de papier rouge qui pend du plafond et où les fidèles peuvent attacher des notes en papier et de petits vœux aux fils de retenue.
Le temple actuel abrite une grande collection de livres dont environ 15 000 œuvres classiques japonaises et chinoises. Parmi celles-ci se trouve la plus ancienne copie manuscrite du célèbre Kojiki qui décrit l'ancienne histoire mythologique du Japon. La bibliothèque contient également de nombreux autres livres désignés Trésor national du Japon et bien culturel important.
From Wikipedia, the free encyclopedia
Ōsu Kannon (大須観音) is a Buddhist temple of the Shingon sect located in Ōsu, in central Nagoya, Japan. It belongs to the Owari Thirty-three Kannon.
The official name is Kitanosan Shinpuku-ji Hōshō-in, but is popularly known as Ōsu Kannon. The temple was originally built in about the year 1333 in Ōsu-gō, Nagaoka village in Owari Province, which is currently known as the city of Hashima in Gifu Prefecture. Construction was sponsored by the Emperor Go-Daigo, who appointed Shōnin Nōshin as the first head priest. Nōshin had a dream of Avalokitesvara, the Buddha of Compassion, known as Kannon in Japanese. Hence, the name Ōsu (from Ōsu-gō) Kannon. Due to repeated flooding, the temple was moved to its present location in 1612 by Tokugawa Ieyasu. In the 1820s, large parts of the temple were destroyed by fire, but it was rebuilt in the 1970s. The main hall has a very large, red paper lantern hanging from the ceiling where worshipers can tie small paper notes with wishes to the holding wires.
The current temple is home to a large collection of books. It houses about 15,000 classic Japanese and Chinese works. Among these is the oldest hand-written copy of the famous Kojiki, which describes the ancient mythological history of Japan. The library also has many other books designated as national treasures and important cultural properties.

bukitgolfb301 has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 413
Points: 2
Discussions
  • None
Additional Photos by Elisabeth Kofman (Kofman) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 99 W: 75 N: 514] (2304)
View More Pictures
explore TREKEARTH