Photos

Photographer's Note

Grenier à Céréales dans la région de Tahoua au Niger.

Le Niger retient son souffle. En espérant que la catastrophe alimentaire de l’été 2005 ne se reproduira pas. La crise a révélé qu’une crise de malnutrition aigue chronique s’est silencieusement installée dans le pays. Pourvoirs publiques, organisations internationales et ONG s’efforcent aujourd’hui d’en tirer les leçons. Dans ce pays du Sahel en proie à la désertification, même une année normale en termes de récolte n’est pas une bonne année. (Les Echos – lundi 10 juillet 2006).

Bien qu’il n’y ait pas d’arithmétique du malheur :
PIB/habitant : 835 US$
Espérance de vie : 44,4 ans
Taux d’alphabétisation des adultes : 14,4 %
Part de la population vivant avec moins d’un dollar par jour : 61,4 %
Croissance démographique : 3,3 %
Taux de fécondité : 7,9 enfants par femme

Plus de 15 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aigue toute l’année. Ceci constitue une situation d’urgence selon l’OMS, aussi grave que les zones de guerre.

La pauvreté règne en maître au Niger : ce pays de 13 millions d’habitants qui cumule les records du monde de natalité (+3,3 %) et de fécondité (près de 8 enfants par femme) est classé bon dernier des 177 états répertoriés par le PNUD dans son indicateur de développement humain.

La survie et un combat quotidien et un enfant sur 4 n’atteint pas l’âge de 5 ans.

En juin-juillet commence l’habituelle soudure entre deux récoltes, soudure qui peut durer 3 à 6 mois. En juillet 2005 elle s’est transformée en crise majeure qui a mis en danger 3,5 millions de personnes.


J’ai pris cette photo des greniers à céréales en 1989, alors que je participais à un programme « d’ancrages verts » pour lutter contre la désertification. Un coup d’épée dans l’eau !

Galeota, albertopiubello has marked this note useful

Photo Information
Viewed: 3248
Points: 8
Discussions
Additional Photos by Michel Detay (mdetay) Gold Star Critiquer/Gold Note Writer [C: 493 W: 1 N: 1025] (4865)
View More Pictures
explore TREKEARTH